Charles Lebrun

Charles Lebrun

Charles-François Lebrun, duc de Plaisance, né à La Bouchelière, petit village tout proche de Saint-Sauveur-Lendelin dans le diocèse de Coutances (Manche), le 19 mars 1739 et mort à Sainte-Mesme (Yvelines), le 14 juin 1824, inhumé au cimetière du Père-Lachaise (division 5), a été troisième consul et prince-architrésorier du Premier Empire.

En 1804, Charles François Lebrun, troisième consul de la République et propriétaire du château, construit à Sainte-Mesme l'usine de fabrication de cotonnades Ville-Lebrun. Transformée en fabrique de lainages en 1833, l'usine ferme en 1895.

Biographie de Charles Lebrun

Quatrième fils de Paul Lebrun, petit propriétaire exploitant et de Louise Le Cronier, Charles-François est éduqué comme ses sept autres frères par un abbé et une parente leur donnant une instruction rudimentaire, avant de l’envoyer au collège de Coutances, puis au Collège des Grassin, composante de l'ancienne Université de Paris qui accueille principalement des jeunes gens du diocèse.

Il y apprend le latin, le grec, l’italien, l’espagnol et l’anglais, langues qu’il parle couramment à l’âge de 20 ans. Il poursuit ensuite des études de philosophie au collège de Navarre, autre composante de l'Université de Paris. Découvrant Montesquieu, il souhaite ardemment étudier la constitution du royaume de Grande-Bretagne. Pour cela, il part dans un long périple le menant en Belgique, en Hollande et arrive enfin en Angleterre en 1762. Il assiste régulièrement aux séances du Parlement et apprend à apprécier ce système qu’il aurait aimé pouvoir adapter à la France.

En savoir plus sur Wikipédia